L’urgence d’écrire : l’illusion de la première version

On a tous ressenti à un moment ou à un autre, à des degrés différents, une urgence d’écrire. Ecrire, finalement c’est quoi ? C’est exprimer une pensée, des idées, raconter une histoire, retranscrire une musique, informer en rapportant des événements, un discours. Dans ces moments-là, qu’est-ce qui se passe ? Je vous préviens, je n’ai pas la recette miracle.

En ce qui me concerne, je vais gloser sur ma propre expérience, l’écriture d’un roman. D’ailleurs, je travaille encore dessus (y a-t-il vraiment une fin à ce genre d’exercice?), donc mes impressions sont écrites « à chaud ».

Posons le contexte, bien simple.

Août 2020. Je suis sans emploi, c’est l’été, ça sent le thé glacé à la pêche, les enfants crient dans la rue avec leurs trottinettes, je rentre tout juste de road trip et je suis seul pendant deux semaines dans mon appartement… Qu’est-ce que je peux bien faire… chercher un emploi ? Meh, pas tout de suite. Je ressors donc la bible (énorme) de mon histoire. Cela fait six ans que je la nourris et ce jour-là elle me regarde de travers, elle est obèse. Il y a des fiches à n’en plus finir : note d’intention, synopsis détaillé, fiches personnages, description des décors, explication du concept, philosophie des thèmes, cartographie de l’univers, actualités correspondantes (l’histoire s’ouvre en 2010, en Corse). Il y a même un moodboard énorme sur mon mur. Souvenir : je me revois il y a quelques années auparavant annoncer à mon père : « p’pa, un jour j’aimerais bien avoir le courage d’écrire un livre ». Il m’a demandé si le dîner était prêt, il avait faim.

Lire la suite « L’urgence d’écrire : l’illusion de la première version »